Présentation arrow Invités arrow Coudron, Marc
 
     
Coudron, Marc

coudron.jpg1969 Naissance à Bruxelles dans une famille de hockeyeurs. 1987 Débuts en championnat d’Europe sous le maillot de l’équipe nationale. 2005 Président de l’ARBH. 2010 Membre de l’Executive Board de la FIH (Fédération internationale de hockey). 2013 Membre du Comité exécutif du COIB.

 

Mens sana in corpore sano : le bon vieil idéal romain semble avoir été inventé rien que pour Marc Coudron, aussi habile dirigeant qu’il fut sportif de haut niveau.

Né le 17 octobre 1969 dans une famille où l’on pratiquait le hockey, le petit Marc, rapidement surnommé Coco, fait montre d’une grande précocité. Il débute dans son club de toujours, le White Star (qui s’appelait à l’époque Evere Country White Star, ECWS), mais, en 1981, n’y trouvant plus d’équipe d’âge, il déménage pour huit ans à l’Orée, où il jouera quatre ans en scolaires et quatre autres en équipe première, avant de retourner au bercail où il portera pour la dernière fois le maillot de l’équipe première en 2005. Il débute à 17 ans en équipe nationale A et portera 358 fois la vareuse de ceux qui s’appelaient encore Diables Rouges à l’époque, entre 1987 et 2004. Il est toujours recordman des sélections nationales, devant Thierry Renaer (339) et le récent retraité Maxime Luycx (335). Fait d’autant plus remarquable qu’à son époque, il n’y avait un championnat d’Europe que tous les quatre ans. C’est ainsi qu’il fut présent en 1987 à Moscou, en 1991 à Paris, en 1995 à Dublin (où la Belgique atteignit pour la première fois les demi-finales), en 1999 à Padoue et en 2003 à Barcelone. Son dernier grand tournoi, il le disputa à Madrid en 2004 : le fameux tournoi préolympique où les Belges jetèrent au vent leur qualification pour les Jeux de Sydney à 14 secondes de la fin du match… et en ratant un stroke décisif par la suite.

A peine finie sa carrière internationale, Marc Coudron se lance avec succès dans une seconde carrière, de dirigeant sportif celle-là. En 2005, il est élu pour quatre ans à la présidence de l’ARBH, où il sera réélu sans opposition en 2009 et en 2013, même s’il ne comptait pas s’y représenter au départ. Mais l’appétit vient en mangeant pour ce "private banker" chez Belfius, marié et père de trois enfants : en 2010, il se retrouve membre de l’Executive Board de la FIH, tandis qu’en juin 2013, il intègre le Comité exécutif du Comité olympique interfédéral belge. Sous sa présidence, l’ARBH a pratiquement doublé son nombre de membres et organise dès ce samedi pour la première fois un championnat d’Europe sur ses terres.


Jourdain Jean-François Publié le samedi 17 août 2013

 

 
< Prev   Next >
   
 
 
 
Copyright Infotmation overhere. | designed by CanaanDesign