Présentation arrow Invités arrow Quisquater, Olivier
 
     
Quisquater, Olivier

quisquater.jpgDepuis plus de 30 ans, l'émission Contacts expose les différents aspects de la sécurité routière sur l'émetteur national francophone.

Samedi 24 novembre 2001, le commissaire De Nève a pris congé de ses fidèles téléspectateurs et a remis le flambeau au commissaire Olivier Quisquater.

Il est, comme l'a appelé le présentateur, le nouveau “Monsieur Sécurité”.

BRUXELLES. - Licencié en droit et en communication, Olivier Quisquater a d'abord travaillé dans différents médias.

Son rêve était de devenir officier à l'armée mais il trouvait la formation trop technique pour un ancien du latin-grec.

Quand il a appris que l'Ecole Officiers de la gendarmerie cherchait des candidats officiers, il a sauté sur l'occasion.

Il a été sélectionné parmi une centaine de candidats francophones et à l'issue de sa formation, il s'est logiquement retrouvé dans le service presse du commissariat général.


Quand le commissaire De Nève a décidé de quitter le petit écran, Olivier Quisquater n'a pas hésité.

Il s'est porté candidat, a été sélectionné et a suivi le stage. Il est prêt à assumer la lourde tâche que représente la reprise de l'émission.

Il n'est en aucun cas l'imitation du commissaire De Nève; au contraire, son propre style commence à s'affirmer.


Olivier Quisquater: "Le message que nous voulons transmettre au téléspectateur doit être compris.


Si nous analysons le sujet trop sérieusement, on court le risque que les téléspectateurs perdent le fil.

Un petit clin d'oeil de temps en temps me semble le bienvenu.


Alors que nous étions en train de tourner une séquence sur les ronds-points, un combi de police s'est tout à coup engagé dans le rond-point sans utiliser les

clignotants.


Nous avions filmé la scène et nous l'avons utilisée dans l'émission avec, en voice-over, le commentaire suivant: "et surtout, n'oubliez pas d'utiliser les clignotants".


Je voudrais continuer sur cette lancée et garder une tendance à l'ironie."


Quand il parle de la circulation, Olivier Quisquater ne peut pas cacher sa passion pour ce domaine qui l'a toujours intéressé.


Il comprend que les téléspectateurs puissent aussi s'en préoccuper. C'est pourquoi il trouve que l'émission est un moyen idéal d'attirer l'attention des gens sur l'activité de groupe qu'incarne la circulation.

Olivier Quisquater: "Le contact social est énorme dans la circulation.


Sur la route, une masse de gens se rend un peu partout et l'interaction entre tous ces individus détermine le déroulement de la circulation.

Un regard, un signe, le mouvement de la voiture suscitent une réaction.

Voilà pourquoi les règles de politesse sont si importantes pour la circulation.


Quand vous faites la file chez le boucher et que quelqu'un essaie de vous dépasser, comment réagissez-vous? Eh bien, dans la circulation , c'est pareil.

On en revient à la politesse. C'est le message que je veux faire passer aux téléspectateurs."


Olivier Quisquater accepte volontiers le titre de "Monsieur Sécurité". "Le but n'est pas de devenir un visage connu", dit-il, "mais bien de prodiguer des conseils aux téléspectateurs.

La notoriété est nécessaire pour faire passer le message et pour inspirer une certaine confiance".

Aux téléspectateurs maintenant de décider de suivre les sages conseils.

 

Jurgen Buysschaert

 
< Prev   Next >
   
 
 
 
Copyright Infotmation overhere. | designed by CanaanDesign