Depuis le départ de la « Nuit des Chœurs» de Bois-Seigneur-Isaac, le domaine classé au patrimoine exceptionnel de Wallonie attendait de pouvoir se rouvrir au public. Ce sera chose faite ces samedi 27 et dimanche 28 avril, à l’occasion de la 1re édition des «Family Garden’s Days», un événement nature-jardin pour les familles. Une initiative de Paul Fraikin, ex-collaborateur de la RTBF (Champion’s, Victoires, Ce Soir…) et les membres de l’ASBL «Fagada», à savoir Dany Decrème et Manu Servais, deux architectes-paysagistes. Le tout, sous le parrainage d’Arlette Vincent, l’ancienne présentatrice du «Jardin Extraordinaire» qui y voit l’occasion de sensibiliser les familles à «vivre en harmonie » avec la nature.

«Ce n’est pas une simple manifestation de plus sur ce thème, insiste Paul Fraikin. On y retrouve certes des exposants spécialisés pour réaliser son shopping vert, mais nous souhaitons aller au-delà pour toucher toutes les familles au concept de la nature et des richesses de notre environnement. »

Dans la drève se regrouperont les spécialistes des fleurs, plantes et arbres. Dans la ferme, place aux orchidées et aux artistes. Dans l’abbaye occupée depuis trois ans par des moines maronites libanais, on trouvera les légumes, les fruits, les herbes et les épices. Bref une «Herbatteria». À ne pas confondre, selon le bourgmestre Vincent Scourneau (MR), qui apporte le soutien de la commune de Braine-l’Alleud pour la logistique, avec «un coffee-shop. Je rassure les familles, les herbes, c’est pour le thé! » Enfin, dans le parc du château, les amateurs trouveront du mobilier, de la déco, des piscines, des fontaines, des outils et des machines, «que l’on pourra tester ».

Isaac sur son blanc destrier

Un village des enfants est prévu avec des activités allant des mini-animaux au bricolage en passant par le grimage et des clowns. Sans oublier un toboggan, un château gonflable, une cabane dans les arbres ou un train à vapeur. Pour les plus grands, outre la présence du «Seigneur Isaac» sur son blanc destrier, il y aura des jeux sur la nature, un survol du site, des métiers d’antan, des initiations au golf et au hockey, des démonstrations de maîtres-chiens, des fauconniers, des élagueurs ou encore des musiciens-baladeurs comme le prodigieux sopraniste Lionel Stoffel, 21ans. Et, à côté de trois styles de restauration, allant du démocratique au gastronomique, trois sortes de bières brassées pour l’occasion: la «Boissaac», la «Family» et la «Fagada».

L’entrée se fera via la rue de Hal. Les mille premières familles recevront un cadeau de bienvenue. Et si tout se passe bien, l’événement reviendra les 28 et 29 septembre. «Et ensuite pendant quatre ans, vu le contrat passé par le baron Snoy », assure Paul Fraikin qui ne veut citer aucun budget mais qui insiste sur l’aide de 255 bénévoles pour rendre l’événement viable. «Cela va devenir un vrai pèlerinage! », conclut le maïeur.

 

Paf : 7,5 euros et gratuit pour les moins de 18 ans. Parking de 2.500 places à un euro. Renseignements complémentaires via le site Internet www.fagada.be.